23 juin 2016

POLKA PIQUÉE

Polka piquée

  

Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet 

 

La polka prend ses origines dans la Bohème (république tchèque actuelle) du début du XIXe siècle (on parle de 1830). Ce serait une paysanne qui aurait lancé cette danse en bougeant d'une manière personnelle sur l'air d'une chanson populaire de l'époque. Le mot "polka" serait issu de "pulka", mot tchèque signifiant "moitié", en référence au pas chassé servant de base à la danse. (2)
Dérivée de plusieurs danses(nimra, bourrée, écossaise, scottish...), après Prague en 1835, puis Vienne en 1939, c'est à partir de Paris en 1840 qu'elle se répand dans l'Europe entière, donnant lieu à une véritable « polkamania » . (1)

 

La polka est essentiellement composée de sauts et pas chassés réalisés dans un déplacement du couple autour de la piste sur la ligne de danse. Différentes variantes ont cours : polka sautée, polka glissée ou polka piquée selon l'exécution des pas autres que le pas chassé.(2)

 

L'intérêt pour la polka en France diminua au début du XXe siècle à mesure que de nouveaux rythmes venus d'Amérique deviennent populaires sur le vieux continent.
De nos jours, la polka est assez peu dansée dans les bals populaires français. Elle garde cependant un statut de danse populaire dans les pays d'Europe centrale comme la Pologne (dont elle est la danse nationale) et elle y est très pratiquée.(2)

 

Source Wikipédia (1)

 

Source http://www.ultradanse.com/v2/polka/(2)

 

 

 

 

 

Posté par Diatomalo35 à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


FÊTE DE LA MUSIQUE A ST MALO 21 JUIN 2016

IMG_20160621_230304

IMG_20160621_230341

 

Il faisait nuit lorsque nous avons commencé notre petit concert, mais de nombreux spectateurs étaient toujours là. Au son de notre musique, beaucoup ont dansé sur cette place du pilori qui nous accueillait. Ce fut une très belle soirée pour les musiciens de Diatomalo qui ont pris beaucoup de plaisir à participer à cette fête de la musique. 

Posté par Diatomalo35 à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2016

EN MINEUR

AVANT DEUX DE TRAVERS en mineur

 Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet

 

 

 

 

 

 

Posté par Diatomalo35 à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DU MOULINET

POLKA DU MOULINET

 Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Diatomalo35 à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

EN SOL

Hanter dro en Sol

Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet

 

 

 

 

 

 

Posté par Diatomalo35 à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Y'A DIX PIES

Y'a 10 pies

 

 

Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet

 

 

 

 

 

style="font-family: verdana, geneva;">

Posté par Diatomalo35 à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2016

ZELDA

ZELDA copie

 

Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Zelda est un « Cercle circassien »

  Historique du cercle circassien:

 Le cercle circassien a été recueilli au début du XXème siècle  par Maud Karpeles*, au northumberland (comté au nord-est de l'Angleterre). Initialement, la première partie du cercle circassien était un cercle sicilien, et ce n'était que dans la seconde partie que la danse prenait la forme d'un "big circle". Aujourd'hui, on ne danse plus que la seconde partie dans les bals traditionnels. Il se dansait initialement sur un air de reel mais il est maintenant dansé sur un air de jig.

 

 En France, le cercle circassien se répand surtout durant l'entre-deux-guerres par l'intermédiaire d’Alick-Maud Pledge* .

 Il entre au répertoire des CEMEA (Centres d'Entrainement aux Méthodes d'Education Active) après la libération.

 Dans les années 1970, Yvon Guilcher*  l'introduit dans le milieu folklorique. Le cercle circassien devient alors une danse très populaire, appréciée de manière générale dans les bals folk pour sa simplicité et sa convivialité.

*Maud Karpeles ( 1885 -  1976) était un collectionneur anglais de chansons folkloriques et  professeur de danse.

*Alick-Maud Pledge (1893-1949) est une pédagogue anglaise du mouvement, de la gymnastique et de la danse populaire.

*Yvon Guilcher, né le 19 septembre 1941, est un enseignant-chercheur, chanteur et musicien français. Il est l'un des membres fondateurs du groupe folk "Mélusine" et l'initiateur de nombreuses actions dans le domaine de l'étude et de l'enseignement des danses et musiques traditionnelles

  

Description de la danse

 

La danse s'exécute sur une musique comportant 32 mesures 2/4 ou, mieux, 6/8. Au commencement, les danseurs forment un grand cercle et se donnent la main en alternant garçon et fille.

  mesures 1-8 (16 temps) : tout le monde avance vers le centre du cercle en 4 pas et recule à sa place d'origine en 4 pas (le tout 2 fois)

  • mesures 9-16 (16 temps) : les filles avancent seules vers le centre, s'inclinent puis reculent (pendant que les garçons frappent des mains en mesure), puis les garçons seuls et se retournent en revenant pour faire face à la partenaire qui était à leur gauche (les filles pendant ce temps ne frappent pas des mains).

    Source: Wikipédia

 

 

 

Posté par Diatomalo35 à 16:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

MÉGASTIVE

MÉGASTIVE

 Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet 

 

MEGASTIVE est une jig irlandaise

 

 La jig est une forme de danse folklorique se dansant principalement sur une mesure ternaire. Elle s'est développée au XVIème siècle en Angleterre et a été rapidement adoptée par le continent où elle a fini par devenir le mouvement final de la la suite baroque avec la gigue française et la giga espagnole et italienne. Aujourd'hui, on associe plutôt la jig à la danse irlandaise et à la danse écossaise. Initialement, le nombre de temps par mesure dans la jig était pair, mais la danse a été adaptée à d'autres types de mesure.

 

Le terme jig vient probablement du mot français « giguer » signifiant sauter ou bien du mot italien giga. À ses débuts, la jig était principalement dansée en 12/8. Aujourd'hui, la musique accompagnant la jig utilise plutôt des mesures à 6/8 ou parfois à 9/8.

 

Après avoir été développée en Angleterre, la jig est adoptée au XVIIème siècle en Irlande et en Ecosse, où elle est adaptée à la culture locale. Elle y devient alors l'une des danses les plus populaires.

 

La jig est le plus souvent composée de deux parties de huit mesures chacune. Comme souvent dans la musique Irlandaise, plusieurs jigs différentes peuvent être jouées à l'affilée, sans interruption entre chacune d'elles.

Source Wikipédia

 

Posté par Diatomalo35 à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

VALSE À JOSEPH

Valse à Joseph

Valse à Joseph suite

Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet

 

MARC PERRONE est un accordéoniste diatonique, chanteur, conteur et auteur-compositeur-interprète, né le 8 octobre 1951 à Villejuif. Il a contribué à faire redécouvrir l'accordéon diatonique au début des années 1970 et en est devenu l’un des fers de lance

 

Biographie

Enfance et formation

Marc Perrone naît à Villejuif de parents italiens originaires des communes de Cervaro et Vallerotonda, province de Frosinone, près du mont Cassin. Il passe sa petite enfance à Gentilly puis, dès l’âge de six ans, réside à la Courneuve. Il est atteint de sclérose en plaque depuis l'âge de 22 ans.

Après des études secondaires au lycée Henri-Wallon d'Aubervillier, il intègre la troupe du Théâtre Périféerique attachée alors à l’unité enfance du Théatre de la Commune. Il y est comédien, marionnettiste et musicien dans La Malédiction des Capétiens. Dès l’âge de 15 ans, il se passionne pour la guitare et la musique qu’il aborde en autodidacte, notamment les chansons de Brassens, Brel; le rock, le folk américain puis et surtout les vieux bluesmen du dellta du Mississipi.

Carrière artistique

Marc Perrone et Marcel Azzola en 1979.

C’est à la fête de l'Humanité1972, à l’écoute et à la vue de musiciens cajuns de Louisiane, que son cœur penchera définitivement pour le petit accordéon. En 1973, rejoignant le groupe Perlinpinpin Folc à Agen, il participe au renouveau des danses et musiques gasconnes et occitanes. Il rencontre des musiciens et danseurs de campagne, en particulier Léa St Pé dans le Gers et la prend pour modèle. Dès lors il consacre beaucoup de son temps au collectage dans le Gers et les Landes avec Marie Odile Chantran. Le jeu pour la danse, l’approche analogique des styles liés aux traditions orales s’avèrent être un terrain d’exploration passionnant, lui tenant lieu, en quelque sorte, de conservatoire. De retour à Paris en 1978, il sort son premier album personnel La Suite du Quercy dans lequel commencent à affleurer quelques compositions.

En 1979, il rencontre à Recaniti la famille Castagnari et réussit à convaincre Mario Castagnari de reprendre la construction d'accordéons diatoniques. Celui-ci accepte à condition de faire de cet instrument, alors considéré comme désuet, un instrument à part entière et d'excellente qualité. Ce fut une étape très importante dans le renouveau du petit accordéon. Il en naît une grande amitié.

En 1979, Marc Perrone fait la rencontre de Didi Duprat et de Denis Tuveri.

A la fête de l'Humanité 1982, recommandé par Marcel Azzola pour un concert autour de l’accordéon sous toutes ses formes, il fait la rencontre, déterminante, de Bernard Lubat et Michel Portal. Pour Marc Perrone :

« La musique est une pâte, une pâte à modeler. Les deux mains prises on peut la pétrir dans le soufflet de l’accordéon et la saupoudrer de quelques mots si par malheur elle vous colle trop à la peau ou vous glisse entre les doigts. »

1983 marque sa première participation au festival Uzeste musical ; par la suite, il y participe chaque année. Il rencontre aussi Louis Sclavis,Jacques Di Donato et Henry Texier.

En 1985, il joue dans Paris à Venise lors du carnaval, avec la Compagnie Lubat et Marcel Azzola. Il rencontre André Minvielle.

Passionné de cinéma, Marc Perrone fait la rencontre, au début des années 1980, de Bernard Favre qui l’amène à composer et jouer dans son film La trace. Dans ce contexte, il compose notamment la valse du film Un dimanche à la campagne de Bernard Tavernier. Ce dernier l'a défini comme « un musicien magnifique, voyageur dans le temps et réparateur de mémoire… Peut-être parce qu’il sait le prix et la valeur des rêves ». En 1987, il se produit lors du concert Ciné et toile au Printemps de Bourges; il rencontre Arthur H et Jacques Higelin.

Il consacre deux de ses albums, Cinéma-Mémoire (1993, spectacle et enregistrement avec Raphaël Sanchez) et Ciné-Suite,aux grandes mélodies du cinéma français. Il accompagne également la projection de films en ciné-concert (Charlie Chaplin…). En 1995, il compose et enregistre des musiques originales pour les films de Renoir Tire-au-Flanc et La Petite Marchande d'allumettes.

La même année, il enregistre le disque Jacaranda qu'il donne en spectacle au Petit Montparnasse (3 semaines).

Discographie

Albums personnels

  • Marc Perrone : accordéon diatonique (1978) - éd. Polydor
  • La Forcelle (1983) - éd. Le Chant du Monde
  • La Trace (1983) - éd. Saravah
  • Velverde (1988) - éd. Le Chant du Monde
  • Cinéma mémoire (1993) - éd. Le Chant du monde
  • Jacaranda (1995) - éd. Rue Bleue
  • Dis bonjour au monsieur (1994) - éd. Faut voir
  • Cinésuite (1998) - éd. Le Chant du Monde
  • Voyages (2001) - éd. Le Chant du Monde
  • Son éphémère passion, avec la participation d'Arthur H (2004) - éd. Rue Bleue
  • Les P’tites Chansons de Marc Perrone (2007) - éd. Rue Bleue
  • La Petite Louise : ses voyages et son accordéon (2011) - Livre/disque aux éditions Actes Sud Junior

Sources: Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Diatomalo35 à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

UNE FILLE DE ROSE

UNE FILLE DE ROSE également appelée: JEUNE FILLE DE QUINZE ANS

 

une fille de rose

Cliquez sur le triangle pour écouter la musique de cette partition 

 

Extrait musical joué par Jacques Fraudet 

 

Paroles de "une fille de rose"

 

Jeune fille de quinze ans belle comme  une rose 
Elle a eu un enfant personne n’en est la cause

Ne sachant comment faire pour s’en débarrasser 
Dans la rivière de Nantes elle s’en va l’y jeter

Personne ne l’avait vu que sa plus proche voisine 
S’en va directement prévenir la justice

Oh gens de la justice vous ne savez donc pas 
Ce qui se passe en ville si on n’vous le dit pas

Les gendarmes sont allés tout droit de chez la belle 
L’ont trouvée dans son lit sa mère à côté d’elle

Bonjour bonjour la belle comment vous portez vous 
Les gens de la justice ils ont affaire à vous

Si j’ai eu un enfant comprenez ma détresse 
De mon coeur innocent ne suis pas la maîtresse

Allons allons la belle point tant de boniments 
A pied ou à cheval, vous irez en avant

La mère qui était qui haussait les épaules 
Prit l’argent dans sa main comme une femme folle

Messieurs de la justice rendez moi mon enfant 
Je vous la paierai en or ou en argent

En or ou en argent vous n’aurez point votre fille 
Elle a commis un crime il faudra la punir

Là-bas dans ces collines Y’a un jardin autour 
La belle sera brûlée demain au petit jour

Jeune fille de quinze ans, sur moi prenez exemple
Ne fréquentez donc pas ces galants sur ces landes

Ne courez pas ces bals et ces fêtes de nuits
Car c’est ici la cause que je meurs aujourd’hui

 

 

 

 

Posté par Diatomalo35 à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]